Binance Steuererklärung Steuern mit Software Tool coin.ink

Neo

Neo is an open-source, community driven platform that is leveraging the intrinsic advantages of blockchain technology to realize the optimized digital world of the future.
[link]

CZ ซีอีโอ Binance แซว Peter Schiff ที่เอาแต่พูดถึง Bitcoin มากกว่าทองคำไปแล้ว

CZ ซีอีโอ Binance แซว Peter Schiff ที่เอาแต่พูดถึง Bitcoin มากกว่าทองคำไปแล้ว submitted by thaibitcoin to u/thaibitcoin [link] [comments]

@cz_binance: Confession 2: not sure about you, but part of me finds Peter's sourness very satisfying. 😂 He can't stop tweeting about #bitcoin, and only has a few chances to tweet on retraces. Poor guy, but best counter advertiser. https://t.co/79sAfGLhhC https://t.co/LwP4nljgTW

@cz_binance: Confession 2: not sure about you, but part of me finds Peter's sourness very satisfying. 😂 He can't stop tweeting about #bitcoin, and only has a few chances to tweet on retraces. Poor guy, but best counter advertiser. https://t.co/79sAfGLhhC https://t.co/LwP4nljgTW submitted by rulesforrebels to BinanceTrading [link] [comments]

CZ Binance Slams Peter Schiff for His Stern Criticism of Bitcoin (BTC)

CZ Binance Slams Peter Schiff for His Stern Criticism of Bitcoin (BTC) submitted by Solodeji to binance [link] [comments]

CZ Binance Slams Peter Schiff for His Stern Criticism of Bitcoin (BTC)

CZ Binance Slams Peter Schiff for His Stern Criticism of Bitcoin (BTC) submitted by Solodeji to btc [link] [comments]

Peter Schiff Claims His Bitcoin Vanished: Binance CEO Says Don't Hold Own Keys, Blockchain.com Vows Help

Peter Schiff Claims His Bitcoin Vanished: Binance CEO Says Don't Hold Own Keys, Blockchain.com Vows Help submitted by afriendofsatoshi to btc [link] [comments]

-Crypto Minute- New Episode- Feb 18th 2020. Bitcoin News & Analysis. Peter Schiff, Alex Jones, Binance, Golden cross. Everday. Made to inform and entertain. Come have Crypto Fun.

-Crypto Minute- New Episode- Feb 18th 2020. Bitcoin News & Analysis. Peter Schiff, Alex Jones, Binance, Golden cross. Everday. Made to inform and entertain. Come have Crypto Fun. submitted by Cryptowake to BitcoinCA [link] [comments]

Crypto Minute- New Episode- Feb 18th 2020. Bitcoin and Crypto News & Analysis. Peter Schiff, Alex Jones, Binance, Golden cross. Everday, Made to inform and entertain, and no Blah blah Blah. Come have Crypto Fun.

Crypto Minute- New Episode- Feb 18th 2020. Bitcoin and Crypto News & Analysis. Peter Schiff, Alex Jones, Binance, Golden cross. Everday, Made to inform and entertain, and no Blah blah Blah. Come have Crypto Fun. submitted by Cryptowake to CryptoCurrencies [link] [comments]

-Crypto Minute- New Episode- Feb 18th 2020. Bitcoin News & Analysis. Peter Schiff, Alex Jones, Binance, Golden cross. Everday. Made to inform and entertain. Come have Crypto Fun.

-Crypto Minute- New Episode- Feb 18th 2020. Bitcoin News & Analysis. Peter Schiff, Alex Jones, Binance, Golden cross. Everday. Made to inform and entertain. Come have Crypto Fun. submitted by Cryptowake to Bitcoin [link] [comments]

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO submitted by p2psf to p2psf [link] [comments]

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO submitted by CryptoCrunchApp to CryptoCrunchApp [link] [comments]

Bitcoin ‘ Needs More ‘ PR from People like Peter Schiff: CEO of Binance

Bitcoin ‘ Needs More ‘ PR from People like Peter Schiff: CEO of Binance submitted by newsccm to u/newsccm [link] [comments]

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO - Latest Cryptoworld News

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO - Latest Cryptoworld News submitted by latestcryptoworldnew to u/latestcryptoworldnew [link] [comments]

@cz_binance: I think Peter is doing great to promote bitcoin. He probably does not realize that given his illogical reasoning, most people will do exactly opposite of what he says. We need more of these types of “negative” voices. https://t.co/86GWOjOPS3

@cz_binance: I think Peter is doing great to promote bitcoin. He probably does not realize that given his illogical reasoning, most people will do exactly opposite of what he says. We need more of these types of “negative” voices. https://t.co/86GWOjOPS3 submitted by rulesforrebels to BinanceTrading [link] [comments]

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO

Bitcoin ‘Needs More’ PR from People Like Peter Schiff: Binance CEO submitted by Ranzware to BitNewsLive [link] [comments]

Dogecoin Rallies 35% After Binance Listing | Peter Schiff Does Own Bitcoin After All!

Dogecoin Rallies 35% After Binance Listing | Peter Schiff Does Own Bitcoin After All! submitted by ososru to Bitcoin4free [link] [comments]

Dogecoin Rallies 35% After Binance Listing | Peter Schiff Does Own Bitcoin After All!

Dogecoin Rallies 35% After Binance Listing | Peter Schiff Does Own Bitcoin After All! submitted by Rufflenator to 3bitcoins [link] [comments]

Dogecoin Rallies 35% After Binance Listing | Peter Schiff Does Own Bitcoin After All!

Dogecoin Rallies 35% After Binance Listing | Peter Schiff Does Own Bitcoin After All! submitted by Hellterskelt to bitcoin_is_dead [link] [comments]

Reminder from previous bull markets

Usually, bull markets attract a lot of new investors - although speculators should be the right word here - and as usual, a lot of them are going to be crushed a way or another.
First, before putting a single dollar, euro or whatever in the market, you should read a lot to know exactly what you're looking for.
Are you here for the tech and/or the cypherpunk ethos ? Great, there's lot of resources out there (my links are cleaned but as always, do your due diligence) :
Now, you've read and you want to put some skin in the game. Several exchanges are acceptable, a lot of aren't, be careful and assume that none really are (know that I won't post any ref links) :
This was for centralized exchanges aka CEX. Talking about custodial, you'll need wallets to store your (bit)coins. Always try to use non-custodial wallets, which means wallets that give you your private keys. This way, if the software goes down, you can always retreive your money. Now, I won't link to all the existing wallets but will advise you to buy hardware wallets (trezor or ledger but there are others) or to create (on off-gap computers) paper wallets you're able to store safely (against all risks, not only robbery but housefire). You also could use your memory with brain wallets but, my gosh, I wouldn't trust myself. For Bitcoin (or even Litecoin), Electrum software can do a good job (but save your keys).
AGAIN, DON'T KEEP YOUR SAVINGS ON AN EXCHANGE
Now, about trading : it's been repeated and repeated but don't chase pumps and altcoins. Yep, it's probably the fastest way to make money. It's also the fastest to lose it. I won't lie : I made good money during the 2017-bullrun and I took profits but I also forgot to sell some shitcoins thinking it would keep going up, now I'm still holding these bags (although I don't really care). I know that a lot forgot to take profits. Take profits, always take profits, whatever your strategy is. Don't fall for people trying to sell you their bags, for ICOs trying to sell you a product which isn't released yet and obviously, don't fall for people asking for your private key.
Also, know that there's two endgames : accumulating bitcoin or fiat. I'm rather in the first team but whatever your strategy is, take profits. (Yes, I know, some will say accumulating ethereum or something else). It's true that a lot of ethereum holders made a lot of money during the last bullrun (ethereum helped me make money too) but I'm really biased in favor of bitcoin (and monero). So, pick your coin but again, do your due diligence.
A lot of people here or there will talk about the best tech, the fact that bitcoin is old and slow. I would need another post to go further on this point but know that a lof of air flight systems are old too but reliable. Trustless and reliable is the point here.
This is the post from someone who bought bitcoin seven or six years ago, who lost part of them, who spent part of them (but don't regret this at all), who is still learning and I hope it will help others, although it would need a book to be complete.
submitted by EmmanuelBlockchain to CryptoCurrency [link] [comments]

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte!
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et BitcoinSV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes, souvent jusqu'à un "exit scam" presque garanti, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une cryptomonnaie qui fonctionne comme une machine à états mondiale et permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents. Mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmi les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentés comme pouvant devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners (nom donné pour englober toutes les autres cryptomonnaies) de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant - et c'est là l'ironie! - une prétendue fraude et arnaque présumée qui serait l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre civile et culturelle qui les dépasse. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève de Bitcoin
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or il s'agit là du problème de tous les systèmes de paiement électronique précédents, et c'était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie digitale fonctionnelle. Mais qu'est-ce que le problème de la double dépense ? Pour faire simple, il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur des registres distribués, de sorte que les utilisateurs ne pouvaient pas avoir confiance dans le système, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé la « preuve de travail ». Il pose la question: qui a utilisé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires ? ceci afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun des participants. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des nouveaux Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds d'un réseau sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils se mettent donc à planter. Sur le jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau. Pour empêcher cela, un plafond de 1 Mo de données par chaque dix minutes de transactions a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin. De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin et le déclencheur de la plus grande guerre civile virtuelle de l'univers de la cryptomonnaie.
Pourquoi est-ce aussi important?
Une seule transaction basique Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto le créateur, a plaidé pour un nombre de transactions du niveau de Visa et bien plus, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen. Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer et de rester le meilleur système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo des blocs.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être utilisé pour des envois sauf en grosses quantités de toute façon, selon eux. En décembre 2017 les frais de BTC ont ainsi atteint les $50 par transaction. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par Sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin pour des frais infimes, de l'ordre d'un centième ou millième de centime par transaction, afin d'apporter à la population mondiale la liberté monétaire, y compris aux pays les plus pauvres qui sont gardés en dehors du système actuel car considérés comme pas assez profitables pour des entreprises comme Visa.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions, ce qui est le cas quand les frais sont à $50 par transaction comme en 2017.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces trois versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. On peut dire que BTC à gagné la guerre médiatique. Malheureusement, il est régi par des développeurs et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il serait revendu à un prix exorbitant. Le but est de spéculer au maximum. Les paiements avec BTC, particulièrement les petits paiements, ou les transactions de toute nature non-monétaires, sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées. Un nouveau scindement de BCH est prévu pour novembre 2020 suite à des conflits internes et l'incapacité à avoir un système de gouvernance dans un projet où les règles changent en permanence.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par la preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. Il s'agit d'apporter une réelle innovation technologique au monde plutôt que de spéculer. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans besoin d'autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucune limite dans son protocole sauf l'esprit humain, l'innovation et l'esprit d'entreprise. Il vise également une adoption mondiale notamment par les pays pauvres afin d'apporter la liberté monétaire et l'inclusion à l'économie mondiale de ceux que les grandes entreprises actuelles comme Visa dédaignent comme pas assez profitables pour leur accorder leur services.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompaient depuis le début sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie de l'histoire médiatique qui a été crée sur Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité, et surtout pas à usage des plus pauvres. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing, de l'objectif d'inclure enfin les plus pauvres dans l'économie mondiale, et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin par des attaques personnelles - de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code de Bitcoin révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et d'autres forums, et nouvellement financés par l'argent de la startup pro petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer et doit rester réservé aux riches, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC via Blockstream afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright en justice pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que son frère Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et il a investi une fortune incalculable dans cette attaque et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright malgré sa volonté et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiale de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, croyez moi, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelles. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, et franchement, c'est ce qu'est Gmaxwell.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel contre une version de Bitcoin libéré de ses limites.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre médiatique anti-BSV est Calvin Ayre: un milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur la liste des «plus recherchés» du gouvernement des USA pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation mais a été le fer de lance de la modernisation des lois américaines qui existent aujourd'hui sur les marchés. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, des médias et de la philanthropie. Calvin est le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée selon laquelle il serait une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes depuis plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups de l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur à ce jour, il n'est pas le monopole que les petits-blocs laisseraient croire. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés qui abusent de la censure. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Planaria Corp de Unwriter.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage (autre nom pour la puissance de calcul du résau). Alors qu'au tout début de BSV, les entreprises appartenant à Ayre représentaient une quantité importante de hachage sur bitcoin, afin d'assurer sa survie, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Ayre tels que Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup se déclarent les ennemis. Ces mineurs soulignent bien la nature ouverte et sans permission de BSV qui permet à quiconque de participer, notamment à ses ennemis!
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il des gens en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude sans preuve cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal afin de pouvoir apporter les preuves de ses accusations. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal. Le Dr Wright à depuis abandonné tous ses procès pour diffamation à l'exception de celui contre McCormack qu'il souhaite continuer pour faire exemple.
Cela a aussi engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance-Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages twitter demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas cette version de bitcoin à la suite de ce drame public. Il faut noter qu'après 2 ans, Binance a retourné sa veste et est aujourd'hui devenu un des principaux mineurs de BSV.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de bitcoin .com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte auquel le Dr Wright s'était opposé et pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que s'il continuait, des poursuites juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais il à décidé de poursuivre les accusations publiques jusqu'à ce qu'il soit également entendu devant le tribunal pour fournir une preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Aucune preuve n'a jamais été fournit, mais le Dr Wright a depuis abandonné ses poursuites contre Roger Ver pour se concentrer sur son procès avec Kleiman et celui avec McCormack ainsi que son travail sur Bitcoin.
Et maintenant que se passe-t-il ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de sa guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport technique Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur l'orateur Gary Vaynerchuk ainsi que d'autres orateurs prévus pour cette conférence, afin de les forcer à annuler leur participation. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un gigantesque cas de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin BSV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de protection de niveau mondial. Il est utilisé par des entreprises indépendantes afin d'apporter des innovations technologiques et possède un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux. Les transactions sont instantanées avec des frais de 0.0002€ par transaction en moyenne, explosant tous les records de compétitivité de l'écosystème et permettant aux plus pauvres de la planète d'enfin accéder à l'économie digitale mondiale. Les mensonges sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaies qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie des arnaques de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager à créer des entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie qui à un potentiel unique dans l'histoire, et qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez utiliser dès aujourd'hui ?
Les applications qui sont construites sur Bitcoin et interagissent entre elles par ce biais créent ce qu'on appelle le "Metanet". Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les applications les plus populaires du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est Twetch, une version de twitter incensurable sur la blockchain que vous trouverez ici : bit.ly/twetchapp

_______________________
sources: inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Crypto Banking Wars: Can BlockFi & Celsius Disrupt Banking?

Crypto Banking Wars: Can BlockFi & Celsius Disrupt Banking?
These crypto lending & borrowing services found early traction. Are they capable of bundling more financial services and winning the broader consumer finance market?
https://reddit.com/link/icps9l/video/98kl1y596zh51/player
This is the third part of Crypto Banking Wars — a new series that examines what crypto-native company is most likely to become the bank of the future. Who is best positioned to reach mainstream adoption in consumer finance?
While crypto allows the world to get rid of banks, a bank will still very much be necessary for this very powerful technology to reach the masses. As we laid out in our previous series, Crypto-Powered, we believe a crypto-native company will ultimately become the bank of the future. We’re confident Genesis Block will have a seat at that table, but we aren’t the only game in town.
In the first post of this series, we did an analysis of big crypto exchanges like Coinbase & Binance. In our second episode, we looked at the world of non-custodial wallets.
Today we’re analyzing crypto lending & borrowing services. The Earn and Borrow use-case covers a lot of what traditional banks deliver today. This category of companies is a threat worth analyzing. As we look at this market, we’ll mostly be focused on custodial, centralized products like BlockFi, Nexo, and Celsius.
Many of these companies found early traction among crypto users. Are they capable of bundling more financial services and winning the broader consumer finance market? Let’s find out.

Institutional Borrowers

Because speculation and trading remains one of the most popular use-cases of crypto, a new crypto sub-industry around credit has emerged. Much of the borrowing demand has been driven by institutional needs.
For example, a Bitcoin mining company might need to borrow fiat to pay for operational costs (salaries, electricity). Or a crypto company might need to borrow USD to pay for engineering salaries. Or a crypto hedge fund needs to borrow for leverage or to take a specific market position. While all of these companies have sufficient crypto to cover the costs, they might not want to sell it — either for tax or speculative reasons (they may believe these crypto assets will appreciate, as with most in the industry).
Instead of selling their crypto, these companies can use their crypto as collateral for loans. For example, they can provide $1.5M in Bitcoin as collateral, and borrow $1M. Given the collateralization happening, the underwriting process becomes straightforward. Companies all around the world can participate — language and cultural barriers are removed.

https://preview.redd.it/z9pby83d6zh51.png?width=600&format=png&auto=webp&s=54bf425215c3ed6d5ff0ca7dbe571e735b994613
The leader (and one of our partners) in this space is Genesis Capital. While they are always the counterparty for both lenders and borrowers, they are effectively a broker. They are at the center of the institutional crypto lending & borrowing markets. Their total active loans as of March 2020 was $649M. That number shot up to $1.42B in active loans as of June 2020. The growth of this entire market segment is impressive and it’s what is driving this opportunity for consumers downstream.

Consumer Products

While most of the borrowing demand comes from institutional players, there is a growing desire from consumers to participate on the lend/supply side of the market. Crypto consumers would love to be able to deposit their assets with a service and watch it grow. Why let crypto assets sit on an exchange or in cold storage when it can be earning interest?
A number of consumer-facing products have emerged in the last few years to make this happen. While they also allow users to borrow (always with collateral), most of the consumer attraction is around growing their crypto, even while they sleep. Earning interest. These products usually partner with institutional players like Genesis Capital to match the deposits with borrowing demand. And it’s exactly part of our strategy as well, beyond leveraging DeFi (decentralized finance protocols).
A few of the most popular consumer services in this category include BlockFi, Nexo, and Celsius.

https://preview.redd.it/vptig5mg6zh51.png?width=1051&format=png&auto=webp&s=b5fdc241cb9b6f5b495173667619f8d2c93371ca

BlockFi

BlockFi (Crunchbase) is the leader in this category (at least in the West). They are well-capitalized. In August 2019, they raised $18.3M in their Series A. In Feb 2020, they raised $30M in their Series B. In that same time period, they went from $250M in assets under management to $650M. In a recent blog post, they announced that they saw a 100% revenue increase in Q2 and that they were on track to do $50M in revenue this year. Their growth is impressive.
BlockFi did not do an ICO, unlike Celsius, Nexo, Salt, and Cred. BlockFi has a lot of institutional backing so it is perceived as the most reputable in the space. BlockFi started with borrowing — allowing users to leverage their crypto as collateral and taking out a loan against it. They later got into Earning — allowing users to deposit assets and earn interest on it. They recently expanded their service to “exchange” functionality and say they are coming out with a credit card later this year.

https://preview.redd.it/byv2tbui6zh51.png?width=800&format=png&auto=webp&s=bac080dcfc85e89574c30dfb396db0b537d46706
Security Woes
It’s incredible that BlockFi has been able to see such strong growth despite their numerous product and security woes. A few months ago, their systems were compromised. A hacker was able to access confidential data, such as names, dates of birth, postal addresses, and activity histories. While no funds were lost, this was a massive embarrassment and caused reputational damage.

https://preview.redd.it/lwmxbz5l6zh51.png?width=606&format=png&auto=webp&s=ebd8e6e5c31c56da055824254b35b218b49f80e0
Unrelated to that massive security breach and earlier in the year, a user discovered a major bug that allowed him to send the same funds to himself over and over again, ultimately accumulating more than a million dollars in his BlockFi account. BlockFi fortunately caught him just before withdrawal.
Poor Product Execution
Beyond their poor security — which they are now trying to get serious about — their products are notoriously buggy and hard-to-use. I borrowed from them a year ago and used their interest account product until very recently. I have first-hand experience of how painful it is. But don’t take my word for it… here are just a few tweets from customers just recently.

https://preview.redd.it/wcqu3icn6zh51.png?width=1055&format=png&auto=webp&s=870e2f06a6ec377a87e5d6d1f24579a901de66b5
For a while, their interest-earning product had a completely different authentication system than their loan product (users had two sets of usernames/passwords). Many people have had issues with withdrawals. The app is constantly logging people out, blank screens, ugly error messages. Emails with verification codes are sometimes delayed by hours (or days). I do wonder if their entire app has been outsourced. The sloppiness shines through.
Not only is their product buggy and UX confusing, but their branding & design is quite weak. To the left is a t-shirt they once sent me. It looks like they just found a bunch of quirky fonts, added their name, and slapped it on a t-shirt.

https://preview.redd.it/mi6yeppp6zh51.png?width=600&format=png&auto=webp&s=fd4cd8201ad0d5bc667498096388377895b72953
Culture
To the innocent bystander, many of these issues seem totally fixable. They could hire an amazing design agency to completely revamp their product or brand. They could hire a mercenary group of engineers to fix their bugs, etc. While it could stop the bleeding for a time, it may not solve the underlying issues. Years of sloppy product execution represents something much more destructive. It represents a top-down mentality that shipping anything other than excellence is okay: product experience doesn’t matter; design doesn’t matter; craftsmanship doesn’t matter; strong execution doesn’t matter; precision doesn’t matter. That’s very different from our culture at Genesis Block.
This cancerous mentality rarely stays contained within product & engineering — this leaks to all parts of the organization. No design agency or consulting firm will fix some of the pernicious values of a company’s soul. These are deeper issues that only leadership can course-correct.
If BlockFi’s sloppiness were due to constant experimentation, iteration, shipping, or some “move fast and break things” hacker culture… like Binance… I would probably cut them more slack. But there is zero evidence of that. “Move fast and break things” is always scary when dealing with financial products. But in BlockFi’s case, when it’s more like “move slow and break things,” they are really playing with fire. Next time a massive security breach occurs, like what happened earlier this year, they may not be so lucky.
Institutional Focus
Based on who is on their team, their poor product execution shouldn’t be a surprise. Their team comes mostly from Wall Street, not the blockchain community (where our roots are). Most of BlockFi’s blockchain/crypto integration is very superficial. They take crypto assets as deposits, but they aren’t leveraging any of the exciting, low-level DeFi protocols like we are.
While their Wall Street heritage isn’t doing them any favors on the product/tech side, it’s served them very well on winning institutional clients. This is perhaps their greatest strength. BlockFi has a strong institutional business. They recently brought on Three Arrows Capital as a strategic investor — a crypto hedge fund who does a lot of borrowing. In that announcement, BlockFi’s founder said that bringing them on “aligns well with our focus on international expansion of our institutional services offering.” They also recently brought someone on who will lead business development in Asia among institutional clients.
BlockFi Wrap Up
There are certainly BlockFi features that overlap with Genesis Block’s offering. It’s possible that they are angling to become the bank of the future. However, they simply have not proven they are capable of designing, building, and launching world-class consumer products. They’ve constantly had issues around security and poor product execution. Their company account and their founder’s account seem to only tweet about Bitcoin. I don’t think they understand, appreciate, or value the power of DeFi. It’s unlikely they’ll be leveraging it any time soon. All of these reasons are why I don’t see them as a serious threat to Genesis Block.
However, because of their strong institutional offering, I hope that Genesis Block will ultimately have a very collaborative and productive partnership with them. Assuming they figure out their security woes, we could park some of our funds with BlockFi (just as we will with Genesis Capital and others). I think what’s likely to happen is that we’ll corner the consumer market and we’ll work closely with BlockFi on the institutional side.
I’ve been hard on BlockFi because I care. I think they have a great opportunity at helping elevate the entire industry in a positive way. But they have a lot of issues they need to work through. I really don’t want to see users lose millions of dollars in a security breach. It could set back the entire industry. But if they do things well… a rising tide lifts all boats.

Honorable Mentions

Celsius (ICO Drops) raised $50M in an ICO, and is led by serial entrepreneur Alex Mashinsky. I’ve met him, he’s a nice guy. Similar to Binance, their biggest Achilles heel could be their own token. There are also a lot of unanswered questions about where their deposits go. They don’t have a record of great transparency. They recently did a public crowdraise which is a little odd given their large ICO as well as their supposed $1B in deposits. Are they running out of money, as some suggest? Unclear. One of their biggest blindspots right now is that Mashinsky does not understand the power of DeFi. He is frequently openly criticizing it.
Nexo (ICO Drops) is another similar service. They are European-based, trying to launch their own card (though they’ve been saying this forever and they still haven’t shipped it), and have a history in the payments/fintech space. Because they haven’t penetrated the US — which is a much harder regulatory nut to crack — they are unlikely to be as competitive as BlockFi. There were also allegations that Nexo was spreading FUD about Chainlink while simultaneously partnering with them. Did Nexo take out a short position and start spreading rumors? Never a dull moment in crypto.
Other players in the lending & borrowing space include Unchained Capital, Cred (ICO Drops), and Salt (ICO Drops).

https://preview.redd.it/9ts6m0qw6zh51.png?width=1056&format=png&auto=webp&s=dd8d368c1aa39994c6bc5e4baec10678d3bbba2d

Wrap Up

While many companies in this category seem to be slowly adding more financial services, I don’t believe any of them are focused on the broader consumer market like we are. To use services like BlockFi, Nexo, or Celsius, users need to be onboarded and educated on how crypto works. At Genesis Block, we don’t believe that’s the winning approach. We think blockchain complexity should be abstracted away from the end-user. We did an entire series about this, Spreading Crypto.
For many of these services, there is additional friction due to ICO tokens that are forcefully integrated into the product (see NEXO token or CEL Token). None of these services have true banking functionality or integration with traditional finance —for example, easy offramp or spending methods like debit cards. None of them are taking DeFi seriously — they are leveraging crypto for only the asset class, not the underlying technology around financial protocols.
So are these companies potential competitors to Genesis Block? For the crypto crowd, yes. For the mass market, no. None of these companies are capable of reaching the billions of people around the world that we hope to reach at Genesis Block.
------
Other Ways to Consume Today's Episode:
Follow our social channels: https://genesisblock.com/follow/
Download the app. We're a digital bank that's powered by crypto: https://genesisblock.com/download
submitted by mickhagen to genesisblockhq [link] [comments]

¿Debo comprar oro o bitcoin? Comparación de ventajas y desventajas de ambos activos

¿Debo comprar oro o bitcoin? Comparación de ventajas y desventajas de ambos activos

https://preview.redd.it/hh3edha4pse51.png?width=696&format=png&auto=webp&s=d76c7b5f5ecce0904291bad206c2755312037032
La pandemia por el Covid-19 y los últimos eventos políticos fortalecieron al bitcoin y al oro como los principales activos para el resguardo de capitales.
Según datos de Tradingview, en los últimos 6 meses el oro incrementó su precio un 20%, mientras que el bitcoin, a pesar de haber mostrado un comportamiento más volátil, aumentó un 25%.
Al momento de esta redacción el oro cotizó en $1973 por onza, y el bitcoin en $11.134 con una capitalización de $205.002.138.787.
Ambos activos son utilizados como reserva de valor a largo plazo, pero la criptomoneda tiene ventaja como método de pago por su forma digital.
Además, el BTC tiene un suministro máximo de 21 millones de unidades mientras que para el oro no se tiene muy claro cuánto queda por extraer. Los dos son escasos, pero la oferta limitada del bitcoin podría ser más atractiva para la demanda.
Binance, la mayor exchange del mundo, publicó el siguiente análisis en el que compara los aspectos más importantes del bitcoin y el oro como activos:

La resistencia falsificada

Es un término que mide la calidad de la unicidad de un activo específico. Los activos propensos a la falsificación conllevan un alto riesgo de devaluación y, a menudo, requieren métodos o herramientas de detección de falsificaciones. Es muy difícil verificar la calidad y pureza del oro, o si es oro, sin las herramientas adecuadas.
El oro físico es propenso a la falsificación y a la reducción de su pureza, mientras que el bitcoin es totalmente resistente a la falsificación. Esto es posible gracias a la red blockchain, que verifica y registra cada moneda y transacción extraída.

La portabilidad

Es un rasgo importante que te permite transferir sus activos sin problemas en poco tiempo. Ya sea que poseas oro físico o un pagaré (IOU), el oro no es fácil de transferir. Lleva días, si no semanas, transferir oro físico a una ubicación diferente o realizar una transacción.
El oro físico requiere medidas costosas de transporte y seguridad, mientras que el bitcoin se puede transferir a cualquier parte del mundo en menos de 20 minutos usando tu teléfono inteligente.

La descentralización

Se aplica tanto a la emisión como a la gobernanza de activos valiosos. La emisión y el gobierno del bitcoin están completamente descentralizados, ya que no hay una entidad central que emita o extraiga nuevos bitcoins, regule su suministro o gobierne la red.
El oro, por su parte, tiene un proceso minero muy centralizado, con solo unas pocas empresas mineras que controlan el mercado. Además su comercio también está muy centralizado, y las transacciones directas o entre personas son mínimas e ilegales en muchas partes del mundo.

Divisibilidad

Significa que el activo se puede dividir en componentes más pequeños. Este es un rasgo especialmente importante en el comercio y el intercambio de bienes. Puedes dividir el oro, pero difícilmente puedes hacerlo en casa.
Un solo bitcoin se puede dividir en 100,000,000 satoshi, y la cantidad más pequeña de satoshi que puedes transferir es de 546. ¿Te imaginas pagar por productos con granos de oro? La unidad más pequeña de oro, el «grano», pesa solo 0.0648 gramos.

La durabilidad

Es un rasgo esencial de cada inversión a largo plazo o depósito de valor. Su riqueza debe almacenarse donde no se disuelva con el tiempo y permanecer en perfectas condiciones en los próximos años.
Las monedas fiduciarias, principalmente los billetes de banco, son propensas a daños físicos, descomposición u otras disminuciones de calidad. El bitcoin se almacena digitalmente y, por lo tanto, no puede deteriorarse. También es imposible destruir bitcoins.
El oro también es muy duradero y conserva bien sus características físicas, pero puede destruirse o devaluarse. Tanto el oro como el bitcoin son muy duraderos, pero por diferentes razones.

La fungibilidad

Es la capacidad de un activo para ser intercambiado por otros bienes o activos. Los activos fungibles simplifican el proceso de intercambio y comercialización, ya que la fungibilidad implica el mismo valor entre los activos. Tanto el bitcoin como el oro son fáciles de intercambiar por diferentes activos o bienes, y ambos obtienen puntajes altos.

Bonificación

La facilidad de uso y la conciencia es un rasgo que a menudo se olvida en el debate bitcoin vs.Oro. La facilidad de uso y las expectativas afectan directamente la demanda, y sabemos que el aumento de la demanda de un activo limitado influye positivamente en el precio. El modelo de oferta y demanda es el modelo principal de determinación de precios utilizado en la teoría económica.
El uso prolongado del oro le ha dado un estado casi «sagrado». El oro es un activo casi universalmente reconocido sin importar a dónde vaya en el mundo.
Sin embargo, el bitcoin todavía está emergiendo, y solo un porcentaje relativamente pequeño de la población mundial lo sabe. También debemos tener en cuenta que para que el activo sea ampliamente adoptado debe ser fácil de usar.

¿Qué debería comprar? ¿Oro o bitcoin?

Siempre es mejor hacer tu propia investigación antes de invertir. Este artículo es una gran simplificación de un problema complejo, y no es fácil hacer predicciones basadas solo estos aspectos que hemos cubierto brevemente.
Estamos en un ecosistema criptográfico, por lo que es natural que gravitemos más hacia el bitcoin, pero no subestimemos el oro. El historial es claro.
Ambos demuestran ser una atractiva reserva de valor e inversiones a largo plazo. No esperes multiplicar tu riqueza de inmediato, invertir requiere paciencia, y entre todas las inversiones disponibles, el bitcoin y el oro favorecen especialmente a los inversores a mediano o largo plazo.

Con Binance puedes comprar bitcoins en monedas locales de Venezuela, Colombia y Argentina

En Binance, ahora con su plataforma P2P puedes comprar y vender bitcoins y otras criptomonedascon bolívares, pesos argentinos, colombianos, mexicanos, reales brasileños y soles peruanos.
Si todavía no has utilizado esta opción para comprar y vender bitcoins en tu moneda local puedes hacerlo en el siguiente enlace:
https://accounts.binance.com/es/register?ref=KR0WLIYD
submitted by Morocotacoin to u/Morocotacoin [link] [comments]

Rising transaction fees on Bitcoin mean more funds can be lost on Lightning

Rising transaction fees on Bitcoin mean more funds can be lost on Lightning submitted by DerSchorsch to CryptoCurrency [link] [comments]

CZ Binance CEO Interview - CoinMarketCap Acquisition, Bitcoin Mining Pool, Binance Card, Ripple ODL Binance sofre Fake News, Itaú recebe Multa Bilionária e mais! Bitcoin News TRANSFERINDO BITCOIN PARA A BINANCE  EXPERT BITCOIN Binance Coin This Is a Winner Binance News OR Not - The Trend Is Still Your Friend in Bitcoin #565 Binance 100k für DEX Tester, Bitcoin Erpressung mit ... Bitcoin Bounce Or Dump?!  Peter Brandt Says BTC Price Is Going Lower!! DIE $16000 USD BITCOIN PROGNOSE VON BINANCE

Bitcoin skeptic Peter Schiff has done it again: The notorious gold bug, famous for being the owner of the only Bitcoin wallet capable of forgetting passwords, claimed that this time —unlike his other failed predictions— Bitcoin is genuinely about to die .. Shortly before the price correction on Oct. 20, 2020, the investor went on Twitter to unload his thoughts on the famous cryptocurrency ... Binance Chef: Es sollte mehr Bitcoin Hasser wie Peter Schiff geben. Posted On Januar 26, 2020 Lukas Mantinger 0 Krypto Sofortkreditrahmen Sponsored. teilen ; teilen ; teilen ; twittern ; mitteilen ; teilen ; Peter Schiff hat in den letzten Tagen für Furore gesorgt. Angefangen hat die Geschichte im Sommer 2019 als der Gold-Bulle seine Bitcoinadresse veröffentlichte. Die Krypto-Gemeinde hat ... Some days ago, Bitcoin skeptic and gold bug Peter Schiff announced that he had lost all his bitcoins after misplacing his private keys. He came out criticizing BTC, calling out on all its flaws. However, the CEO of Binance exchange, Changpeng Zhao, now says that Schiff unwittingly advertised bitcoin’s virtues over other investments. In a January 25 tweet, Zhao said that Schiff was failing to ... The CEO of Binance, Changpeng Zhao, tweeted, “I think Peter is doing great to promote bitcoin. He probably does not realize that given his illogical reasoning, most people will do exactly opposite of what he says.” He added that we need more of these typed of “negative” voices. Gold advocate Peter Schiff had twitted criticizing bitcoiners saying, “Bitcoin bugs still don’t know the ... Binance CEO sieht Peter Schiff als Bitcoins Werbetrommel. Am 13. April hat sich Peter Schiff, die Goldwanze und Krypto-Hasser wieder einmal über Bitcoin auslassen, was schon zu seiner Routine geworden zu sein scheint. Am Dienstag den 14. April hat der Mitgründer und CEO der weltweit größten Krypto-Börse Binance, Changpeng Zhao dies zum Anlass genommen, um auf den jüngsten Angriff der ... "Trump-Komödie' steht kurz vor dem Aus": Peter Maffay polarisiert mit Post zur US-Wahl Binance und BitMEX überholt: CME steigt zur zweitgrößten Bitcoin-Future-Börse auf vor 1 Std. PayPal akzeptiert Bitcoin: Warum jetzt sehr viel auf dem Spiel steht; Bitcoin-Gebühren in 13 Tagen um 628 Prozent gestiegen ; Abverkauf bei Ethereum, Iota und Ripple lässt Kursphantasien vorerst platzen; Jetzt handeln: Plus500. Schnelleinstieg für den Handel von Krypto CFDs. Kryptowährungen handeln bei einem der führenden Anbieter für Krypto CFDs. Bitcoin $ 13,787.75 0.47%. Ethereum ... Binance CEO möchte Bitcoin-Preis halten. Seit dem die traditionellen Märkte zusammengebrochen sind, kämpft auch der Bitcoin sehr stark damit, nicht tiefer zu stürzen. Dass der BTC als Safe Haven dient, hat sich für viele als eindeutig falsch herausgestellt. Selbst Gold scheint das nicht mehr zu sein. Aktuell ist der Kurs etwas über 5.200 US-Dollar, es scheint aber, das die Kaufkraft ... Die Steuer für die Börse Binance ist ohne Steuerbescheinigung nicht einfach. Mache deine Steuererklärung in Deutschland mit dem automatisierten Tool coin.ink

[index] [8876] [10588] [5938] [12228] [6179] [9972] [14378] [1566] [13581] [20496]

CZ Binance CEO Interview - CoinMarketCap Acquisition, Bitcoin Mining Pool, Binance Card, Ripple ODL

#Binance #Bitcoin #XRP #Crypto #CBDC #Ripple #Coinmarketcap Interview with Binance CEO Changpeng Zhao (CZ). We discuss: - CZ's background, crypto portfolio, not investing in Ethereum - Binance ... http://bitcoin-informant.de/2019/03/05/565-binance-100k-fuer-dex-tester-bitcoin-erpressung-mit-mail-betrug-rumaenien-will-sein-gold Hey Krypto Fans, willkomm... _*DISCLAIMER: Leverage trading Bitcoin is VERY risky, and 70-80% of all traders lose money. Make sure that you understand these risks if you are a beginner. I only recommend crypto trading to ... Binance Exchange Secure Your Wealth With a Ledger Wallet https://www.ledgerwallet.com/r/2fe1 Start Investing in Bitcoin & Other Crypto Currencies Sign Up To ... Binance sofre Fake News, Itaú recebe Multa Bilionária, Analista Peter Brandt aponta mais queda no Bitcoin e mais! Bitcoin News, o resumo das principais notícias das criptomoedas no Brasil e Mundo! Außerdem sehen wir uns an warum der Bitcoin Future von Bakkt an Fahrt aufgenomme hat und welche 5 Börsen das größte Handelsvolumen umsetzen. Viel Spaß! Viel Spaß! Veja como é fácil transferir bitcoins da sua carteira para a Binance. Saiba como pessoas comuns estão lucrando com BITCOIN. Sinta-se à vontade para entrar em contato. WHATSAPP: (22) 99962-5844 ... With Binance news breaking on Friday, Nictrades shows you how she uses technical analysis to read the Bitcoin market and what trend to look for in cryptocurrency in the next 24 hours.

#